EMMA GOLDMAN

Publié le par pelenop

Emma Goldman est née le 27 juin 1869 à Kaunas (Lituanie) et décède le 14 mai 1940 à Toronto (Canada).


Cette anarchiste  juive d'origine lituanienne tient des discours radicaux libertaires et féministes.

Ses parents aubergistes quittent leur pays d'origine pour Saint Pétersbourg durant la répression politique lituanienne.Emma n'avait alors que 13 ans. Elle est alors employée dans une usine.
Son temps libre est dédié à la lecture des écrits de NikolaÏ Tchernychevsky. Elle se retrouve dans ses idées et devient anarchiste.
A 15 ans, ses parents la forcent à se marier, elle prend alors la décision de fuir aux 2tats Unis avec sa demie soeur.




A 20ans, elle assiste à l'émeute de Haymarket et rejoint le mouvement anarchiste, dont elle fut la principale meneuse.





Elle se marie durant 10 mois avec un immigrant russe. Ell garda la citoyenneté américaine puisque la séparation n'est pas officialisée.
A New York, elle rencontre et vit avec Alexandre Berkman. 
Emma soutient la tentative d'assassinat sur Henry Clay Frick. Après cet événement, Berkman fut emprisonné plusieurs années, ce qui n'a atteint en rien les liens qu'il avait avec Goldman.
Elle même fut emprisonnée en 1893 aux îles Blackwells pour avoir encourager des chômeurs:

"Demandez du travail, q'ils ne vous donnent pas de travail, demandez du pain, s'ils ne vous donnent ni du pain ni du travail, prenez le pain!"

Voltayrine De Cleyre prit la défense d'Emma Goldman a plusieurs reprises.
Durant son année d'emprisonnement, elle développa un vif intérêt pour l'éducation des enfants qui devint sa principale source d'encouragement.

Elle fut arrêtée une seconde fois avec 9 autres personnes, le 10 septembre 1901 pour avoir parrticiper au complot d'assassinat du président William McKinley.
Le 11 février 1902, Emma fut de nouveau emprisonnée pour avoir militer contre l'appel des soldats sous les drapeaux, lors de la 1ère guerre mondiale.
Berckman et Goldman s'engagrent alors dans la no conscription league, contre la 1ère guerre mondiale.
Cette fois, elle fut emprisonnée et expulasée en Russie.

Elle était prête à soutenir les bolcheviks mais la répression politique, le travail forcé, la bureaucratie lui font écrire "Mon désenchantement en Russie".
L'expérience qu'elle a vécu en Russie, l'aida à changer ses idées sur la manire d'utiliser la violence, elle la rejette sauf pour la pratique de l'auto- défense.
En 1936, Emma Goldman rejoint l'Espagne afin de soutenir la révolution espagnole et combattre les fascistes.
Elle écrit un livre sur Buenaventura Durutti : "Durutti is dead, yet is living".

Elle meurt à Toronto en 1940 mais est enterrée à Chicago.

Publié dans Portraits

Commenter cet article