Vers le nouveau féminisme !

Publié le par pelenop

Voilà ce que nous conseille Benoît XVI, fervent défenseur de l'émancipation des femmes comme chacune sait !

Les 20 et 21 mars derniers a eu lieu , à Rome, le 1er congrès international sur la femme. Cet événement, passé inaperçu dans les médias (il est vrai que les absurdités papales étaient bien nombreuses ces derniers temps!!) était intitulé: "Vie, famille, développement: le rôle de la femme dans la promotion des droits de l'homme".

 "Un des devoirs de la femme chrétienne est de corriger chaque malentendu, par exemple que le christianisme ne serait qu'une liste de commandements et d'interdictions [...] les dix commandements ne sont pas une série de "non" mais un grand "oui" à l'amour de la vie"  a introduit Benoît XVI, ce qui plante le décor.

Le cardinal Renato Raffaele Martino présidant du conseil pontifical justice et paix, Olimpia Tarzia présidente de WWALF (world women alliance for life) et Karen M Hurley, présidente de WUCWO (world union of catholic women's organizations) étaient les intervenants de ce congrès.
 Le but  était de replacer le rôle de la femme et promouvoir ce nouveau féminisme.
 Et oui le pape est féministe!!!!!

" Du féminisme mortifiant inspiré de l'individualisme nihiliste et libertaire [...] les femmes doivent passer à un nouveau féminisme, une femme capable d'insuffler un nouvel humanisme intégral et solidaire, un ami de la vie, ami de la famille et de l'amour conjugal et prêt à se battre contre les injustices et les abus." Cardinal Martino

Mais ces propos bien qu'effarants ont été appuyés lourdement par les deux femmes représentant les catholiques.

Déclarations de WWALF:
" Les lois qui légalisent la pratique de l'avortement sont une défaîte pour les femmes et pour la société toute entière.
[La prise de conscience de cela] doit être suivie de gestes concrets: mobilisation générale des consciences et des institutions en faveur de la vie, de la femme, de la famille, de la dignité de la personne."





Déclarations de WUCWO:
"Aujourd'hui les femmes sont appelées à être des signes de l'amour de Dieu en partageant leur foi et en offrant l'espérance à un monde qui en a besoin."
" L'exemple de notre sainte mère Marie et d'autres femmes dans les saintes écritres, ainsi que les enseignements, doivent accroître la conscience de notre mission, de notre vocation, de notre dignité, de notre spiritualité."
" Que notre discernement, nos prières, renforcent cette conscience et nous aide à accepter le rôle que Dieu nous a donné: défendre la dignité de chaque vie humaine et promouvoir les droits de l'homme."

NB: non je n'ai pas commis de fautes de frappe, l'homme est bien écrit avec un petit "h", le mâle!!!

Il me paraît inconcevable de terminer cet article ainsi. Cela serait une honte pour les luttes passées et futures.







source:  site : Les entrailles de Mademoiselle.

Publié dans Sexisme

Commenter cet article