Elizabeth Gurley Flinn

Publié le par pelenop

Elle naquit le 7 août 1890 dans le New Hampshire et décède le 5 septembre 1964 en Russie.

Ses parents initient très tôt Elizabeth aux idées socialistes.
A peine âgée de 16 ans, elle prononce son premier discours intitulé "Ce que le socialisme fera pour les femmes" au club socialiste de Harlem.
Ses idées politiques l'a méneront à un renvoi de son établissement scolaire.

En 1907, elle milite à plein temps à IWW (industrials workers of the world). Des réunions y sont organisées à son initiative en faveur d'ouvriers de l'habillement, de la soierie, de la restauration, des mines, sur la côte est.



Cela lui vaudra le surnom de "Jeanne d'Arc de la côte est", donné par Théodore Dreiser.

En 1909, Flynn mène des manifestations pour inciter les ouvriers à s'organiser. Une arrestation fut pratiquée à son encontre pour incitation au trouble à l'ordre public.
Sa réaction ne se fit pas attendre : elle s'enchaîna  et accuse la police d'utiliser la prison comme bordel.
Ses dires furent rélayés par la revue de IWW. Nombreuses confiscations eurent lieues.
Durant ce laps de temps, elle fut une dizaine de fois arrêtée sans pour autant être condamnée.

En 1916, elle fut exclue du IWW avec Joseph Eltor pour une sombre accusation de marchandage judiciaire: elle défend alors trois mineurs accusés d'avoir tué un homme de main alors qu'il se rendait chez eux.

En 1920, Elisabeth devient un membre fondateur de l' American Civil Liberties Union.
Elle milite contre la condamnation de Sacco et Vanzetti.

Revendiquant le droit des femmes, le contrôle des naissances, le droit de vote, elle critique les organisations syndicales pour le peu de place qu'elles laissent aux femmes et à leurs revendications.
Entre 1926 et 1936, elle habite à POrtland avec Marie Equi, militante à IWW et fervente supportrice du droit à l'avortement.
En dépit de son mauvais état de santé, elle participe activement à la grève des dockers de côte ouest en 1934.

Deux ans plus tard, Flynn adhère au parti communiste américain et tient une rubrique féministe pour son journal: le daily worker.
Elle fut élue, en 1938 au comité national. Mais deux ans plus tard, elle en est évincée à cause de ses appartenances politiques.

Durant la seconde guerre mondiale, son militantisme est orienté vers l'égalité salariale en faveur des femmes et l'ouverture de crèches pour les mères travailleuses.

En 1942, sa candidatureaux élections du congrès ne remporte que 50 000 suffrages.

En juillet 1948, 12 dirigeants du parti furent arrêtés et accusés de violer le Smith Act en se faisant les avocats d'un renversement violent du gouvernement américain. Flynn milite pour leur libération ce qui lui vaudra une arrestation en juin 1951.
Au bout de 9 mois de procés, elle fut condamnée à 2 ans de prison à Alderson en Virginie.

Dès sa libération, elle reprend ses activités politiques et est placée à la tête du parti communiste américain dès 1961.
Dès cette date, elle multiplie les séjours en union soviétique où elle meurt en 1964.
Le gouvernement soviétique organisa des funérailles d' Etat sur la place rouge de Moscou. 25 000 personnes y étaient présentes !
Sa dépouille, conformément à ses souhaits, ft amenée à CHigaco auprès des tombes des Martyrs de Haymarket.

Joe Hill lui adressa une chanson: Reble Girl.

 En voici un extrait :

" Il y a des femmes de toutes conditions
Dans ce monde étrange, comme chacun sait
Certaines habitent de magnifiques propriétés et sortent les plus beaux vêtements
Il existe aussi des reines et des princesses véritables
Dont les charmes sont faits de diamants et de perles
Mais la demoiselle unique et parfaite
c'est la rebelle."

Publié dans Portraits

Commenter cet article