Elisaviéta Loukinitcha Koucheleva dit Elisabeth Dmitrieff.

Publié le par pelenop

Elle naquit à Volok, en Russie, le 1er novembre 1851.

Cette révolutionnaire russe est la dernière d'une fratrie de 3 enfants illégitimes. Son père, un pomiéchchik était connu pour sa cruauté envers les serfs. Sa mère, quant elle, était soeur de charité luthérienne. Elle s'engageait dans des actions caritatives envers les paysans maltraités. Elle rencontrait souvent des personnalités révolutionnaires de passage dans la région.
Le frère aîné d' Elisaviéta était impliqué dans une organisation clandestine: Zemlia i Volia. Il était un ami de Alexis Kouropatkine, pourfendeur des révoltes populaires.


En 1868, un mariage blanc à l'âge de 17 ans l' a mène à Genève.
Elle y retrouve Anna Kouvine Kroukovskaia. Cette rencontre lui permet d'intégrer le Genève internationaliste, de collaborer au Narodnoie Dielo (la Cause du peuple) et devenir membre fondateur de la section russe de l'internationale.
En novembre 1870, Marx l'a demande afin d'assumer l'arbitrage sur les conflits qui déchirent l'internationale sur les bords du lac Léman.

Le 25 mars au moment de l'insurrection de la Commune, Marx l'y envoie en mission d'information.
"L'enfant de Russie", une fois installée à Paris, fonde et dirige l'Union des Femmes pour la défense de Paris.
Elle signe les proclamations par son pseudonyme :Elisabeth Dmitriev.
Lors des barricades, Elisabeth devient la meneuse des bataillons de femmes.



Après les événements de la Commune, elle regagne Saint Pétersbourg puis Volok, sa ville natale.

Elisaviéta se marie avec Ivan Davidovski, chef d'une confrérie d'escrocs et de joueurs. Deux filles naîtront de cette union.
En 1876, Ivan est condamné à la déportation pour meurtre. Elle le suit et y reste jusqu'en 1900 jusqu'à ce qu'elle divorce.
Reniée par sa famille, elle vivote à Moscou avec ses deux enfants.
En 1918, sa trace se perd.

Nombreux témoignages ne notent pas cette fin pour ne garder dans l'histoire qu'Elisabeth Dmitriev.

La lutte menée est toujours motivée par une vie !

Publié dans Portraits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article