Les "vierges jurées" d'Albanie

Publié le par pelenop

Dans les Malessies (au nord de l'Albanie), une tradition persiste.

Pour un soucis d'hérédité des terres, lorsque le couple albanais n'a pas de descendant mâle, une fille est sacrifiée. Elle doit rester dans la maison familiale et jurer de rester vierge, elle est interdit de mariage et doit vivre comme un homme.


Le recours à une adoption ou la transmission à un gendre du patrimoine est interdit. La terre doit suivre la lignée du sang.
Les filles ne donnent pas de sang à leurs enfants mais du lait.
En Albanie, la femme n'a de pouvoir de décision ni le droit de propriété.

Même à la mort d'un frère en bas âge ou non marié, l'une des soeurs prend sa place et assume le rôle d'héritier.

La fille désignée fait voeu de virginité à l'âge où normalement elle devrait se marier.

Au moment du passage à son statut de vierge, la fille change de prénom pour marquer son nouveau statut; elle porte des vêtements masculins et a le droit au port d'arme.
Ce rituel se déroule par un serment de conversion prononcé devant 12 hommes.

"Grâce" à ce statut particulier, la "vierge jurée" peut circuler en compagnie masculine, se rendre au café, fumer en public; elle a désormais le droit de vendre, de participer à la guerre, à la vendetta.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article