La vraie chrétienne. (1)

Publié le par pelenop

Le réveil.

" Heureuse habitude du pensionnat, de vous éveiller chaque matin par ce cri d'amour : Bénissons le Seigneur ! Benedicamus Domino !
Heureuse habitude qui nous contraint de répondre : Merci, mon Dieu ! Deo gratias !
Et ne serait-elle, cette parole, que balbutiée dans un demi-sommeil, elle est toujours accueilie par le bon Dieu comme le bonjour de son enfant.
Quelques saints disent qu'il y a, à l'heure du réveil, autour du chevet, un ange et un démon attentifs à recueillir notre pensée, comme si elle devait être pour eux les prémices d'une journée qui leur appartiendra tout entière à l'un ou à l'autre.
N'est-il pas vrai mon enfant, sue vous ne voulez pas être au démon?"



"Faites le signe de la croix dès que vous êtes éveillée, et cherchez du regard la statue de la Sainte Vierge ou de l'enfant Jésus qui préside à votre dortoir. Ce regard est un acte d'amour et un acte de confiance.
Plus tard, quand vous serez dans une chambre à vous, mettez-vous à genoux, dites à la sainte Vierge, comme lui disent tant de saintes âmes : Ma Mère, bénissez moi, et puis allez baiser affectueusement son image qui alors sera placée tout près de votre lit.
N'avez-vous pas, à cette heure, et votre Scapulaire et une médaille bénite? Pourquoi ne baiseriez vous pas l'image de votre mère du Ciel?"

Publié dans Sexisme

Commenter cet article