Hubertine Auclert

Publié le par pelenop

Née le 10 avril 1848 à St Priest en Murat
Décède le 4 août  1914 à Paris



Cette militante en faveur de droit des femmes est issue d'une famille de classe moyenne.
A la mort de son père, Hubertine fut envoyée au couvent. Elle était toute destinée à devenir nonne mais quitte le couvent dès l'âge de 16 ans.
A la chute de Napoléon III, elle rejoint Paris, inspirée par Maria Deraismes.
Elle est alors fervante militante anti-cléricale.
Auclert exige le droit des femmes à se présenter aux élections.
En 1876, elle fonde la société des droits des femmes.


En 1883 , la société change de nom pour devenir "le suffrage des femmes".

En 1878, se tient le congrès international pour le droit des femmes.
En 1880, la révolte des contribuables tient comme slogan "si les femmes ne sont pas représentables, elles ne sont pas imposables!"
Le 13 février 1881, Hubertine publie le journal " la citoyenne" qui a reçu le soutien de Séverine (Caroline Rémy) et de Marie Bashkirtseff.

Hubertine auclert propose une idée radicale : un contrat de mariage entre les conjoints avec séparation de biens.
En 1888; elle s'installe en Algérie avec son mari.
En 1900, elle institue le conseil national des Françaises.
En 1908, grâce à elle, les femmes mariées obtiennent le contrôle de leur salaire.

Publié dans Portraits

Commenter cet article