Le mouvement Queer

Publié le par pelenop

Le mot Queer (signifie étrange, bizarre, est une insulte reprise par les gays/bi/trans pour leur mouvement) est passé dans la langue courante grâce à la télévision et les médias.
En effet, en 2004, nous avons vu arriver sur nos écrans français l'émission de relooking intitulée "les Queers".
Plus récemment la série Queers as Folk remet le mot au goût du jour.


Avec la banalisation de ce terme, il devient pour la plus grande majorité du public un synonyme de gay et lesbien, "propres sur eux, à la mode et dans le vent".
Mais le mouvement Queer a une histoire, des origines et prend de l'ampleur.

Nous trouvons important de définir le mouvement Queer car derrière "cette mode", il y une théorie qui est, contre féministe.

Pélénop est contre le mouvement Queer.

 Reprenons depuis le début....

En 1969, dans le bar Stonewall de New York, la police arrêta des gays et lesbiennes.
Le motif de l'interpellation était le port de vêtements masculins pour des femmes et de vêtements féminins sur des hommes. Cela créa une émeute. Depuis cette date, les gays, bi, trans célèbrent cet événement par la gaypride ou marche des fiertés.
Encore une fois, la médiatisation de cet événement réduit les Queers à une fête, mais cela est plus complexe.

Selon Léo Thiers Vidal, le mouvement Queer "renvoie à une appartenance de discours et de pratiques associées à la transgression des frontières de la différence des sexes et de l'hétéronormativité [...] être Queer c'est mélanger les genres.[...] contre tout essentialisme des catégories par son insistance sur l'aspect performatif des pratiques sur le corps et des discours revendiquant de choisir son genre."
Contrairement au mouvement LGBT (Lesbien Gay Bi Trans), le mouvement Queer n'a pas d'historique dès le 19ème siècle. Leur idéologie prend racine dans le mouvement féministe américain des années 1980. Ces féministes refusaient la discrimination, quelle qu'elle soit, y compris sexuelle et genrée. Leur théorie était que le fait de vivre dans une société hétérosexuelle majoritaire, donc patriarcale, admettait forcément l'oppression que les femmes subissent. Elles refusaient la perception hétérocentrée.
Le mouvement a une "inspiration philosophique post foucaldienne du discours qui norme et fixe les comportements (hétéro)sexuels et produit du pouvoir." Léo Thiers Vidal continue en expliquant que le Queer "rejette la conception du pouvoir comme une opposition binaire et globale entre les dominateurs et les dominés".
Donc le mouvement Queer ne comprend des homosexuel-le-s et des hétorosexuel-le-s (refusant l'hétéro-pouvoir). L'important pour illes est de ne pas être identifié par leur genre, d'où leur look non identifiable comme masculin ou féminin.
La pensée Queer met l'accent sur la performativité, la sexualité, le discursif et se croit indépendant des structures sociales pour se libérer de l'oppression patriarcale. Mais ce mouvement prône le sado-masochisme lesbien comme effet thérapeutique. En pratiquant la violence comme dialogue consenti, les femmes pourraient selon eux, se débarrasser des traces de violences subies par le patriarcat et les hommes.
De plus, la pornographie est prônée comme moyen de libération des femmes, comme moyen d'émancipation.

Le féminisme nous concerne TOUT-E-S quelque soit notre séxualité. Le féminisme ne doit se ghettoiser mais se populariser. Pélénop est contre toutes formes de violence, même assumée dans une sexualité! Pénélop est contre la prostitution qui est une conséquence du capitalisme ! Pélénop est contre la pornographie !

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article