Les fêtes de fin d'année approchent.

Publié le par pelenop

Noël, Nouvel an, sont synonymes de retrouvailles pour beaucoup de familles.
Les enfants, les beaux-enfants, petits-enfants, les parents, les grands parents et les oncles et tantes, etc., sont à nouveau réunis dans une même demeure.
http://www.club-international.org/cijp/mag/mag_dec_05/photo_mag_dec/noel_violet_boules.jpg

Dès lors, chacun-e-s s'attachent à s'organiser au mieux pour que les fêtes soient les meilleures possibles.
Les membres de la famille retrouvent vite leurs mécanismes d'organisations et de partage des tâches.
Rapidement tout le monde retrouve son espace sans se marcher sur les pieds :
Les femmes choisissent le menu, le réalisent , dressent la table, s'occupent de la décoration, de faire les lits.
Les hommes bougent les meubles pour faire de la place, ramènent le sapin, choisissent le vin, le débouchent, ouvrent les huîtres (trop dangereux pour les femmes, "laisse, les Urgences cette années on va oublier !").

Lors de ces fêtes, l'organisation de la famille s'installe de manière archaïque.
Plus particulièrement, Noël revêt les attributs du patriarcat. Le père Noël est toujours vu comme le bonhomme jovial, généreux... Depuis plusieurs années, on tente d'imposer la présence d'une femme auprès du bon vieux père. Pas de prénom, pas d'image la représentant juste "la mère Noël".
Cette dernière est désormais, majoritairement, représntée comme une pin'up, une femme assouvie à l'homme, objet de tous les fantasmes.

Les fêtes de fin d'années sont des occasions de se retrouver, de partager avec ses proches.

 

JOYEUX NOËL ANTISEXISTE !

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article