Les Mosuo

Publié le par pelenop

Les Mosuo sont une minorité ethnique non chinoise, dans la région du Yunnan. Cette société matrilinéaire et matrilocale se situe dans la vallée Gun Mu ( "La déesse mère", la déesse protectrice) à 3 000 mètres d'altitude à côté du lac Lugu qu'ils appellent Shinami ( "le lac Mère").

http://photo-coget.com/photo/m1.jpgPhoto Dominique Coget (site)


Les Mosuo habitent en clan/maison. Toutes les personnes habitant ce clan sont de la même famille et portent tou-te-s le même nom : celui de la mère.

Chaque mère porte le nom d'un animal ou d'un végétal : "la mère arbre", "la mère serpent"...
Un clan est constitué de la mère et de ses enfants (garçons et filles).

La plus ancienne des femmes "La dabu" (âgée de 60 à 80 ans) est la seule à ne pas habiter le clan. Elle s'occupe des défunts et des Déesses. La Dabu salue , parle et entretient les repas des ancêtres. En retour des graines et de la farine, les ancêtres bénissent les membres vivants du clan.

Au sein même du clan, les femmes agées de 40 à 60 ans constituent la deuxième génération. Au sein d'un même clan de soeur, une seule femme est choisie par le clan pour devenir la matriarche.

http://img.over-blog.com/300x225/2/57/58/45//chef-de-la-famille-mosuo_article_large.jpg

Elle s'occupe des affaires sociales, économiques, de la maison et du clan. Elle administre la maison, les champs, les animaux, la nourriture. Toutes les récoltes lui sont données. Elle distribue les marchandises, s'ocupe du bien-être des membres de la famille. Elle programme tous les travaux agricoles.

La troisième génération est celle des femmes agées de 13 à 40 ans. Ces femmes travaillent sur le domaine et dans les jardins. Leurs activités sont essentiellement tournées vers l'amour, la grossesse et la maternité.

A l'âge de 13 ans, les femmes Mosuo célèbrent leur passage de membre à part entière du clan. Ces femmes ont la clef de leur propre chambre.
Une fois par an, lors du pélerinage sur la déesse mère, hommes et femmes se rejoignent. Les femmes choisissent alors un homme Mosuo. Il n'y a pas de mariage. La possession est exclue de la tradition Mosuo. La jalousie est vécue comme une honte.

Quand une femme Mosuo a choisit un homme, celui-ci vient dans la chambrée de la femme pour la nuit puis repart la journée. Les enfants sont élevés par les femmes du clan et par leurs oncles. Le père de l'enfant vient lui rendre visite mais n'a aucun pouvoir décisionnaire sur l'éducation de l'enfant.

Les lamas ont envahi la contrée des Mosuo essayant ainsi d'imposer leur rites bouddhistes. Mais les Mosuo prient toujours la montagne et le lac. Le Matriarcat est aujourd'hui toujours d'actualité.


Publié dans Actualité

Commenter cet article

Aïdan 02/01/2010 14:25


Super article.

Mais j'ai pas bien compris si hommes et femmes vivaient séparés.


pelenop 02/01/2010 15:52


Merci !
Une femme a des enfants, garçons comme filles restent vivre dans la même maison. Toutes les personnes d'une même famille restent toute leur vie dans le même clan.
Lorsqu'une femme choisit un homme, qu'elle ait des enfants ou non avec lui, ils restent chacun vivre dans leurs clans.
Aujourd'hui les habitudes ont un peu évoluées et certains hommes viennent vivre chez la femme. Mais au moment de la rupture, l'homme repart sans rien dans son clan.