Rihanna violentée : Rihanna publicité !

Publié le par pelenop

Rihanna, la chanteuse de R'n'B, fait une fois de plus la une des journaux. On ne parle pas d'elle pour un nouvel album ou pour sa présence à une de ces soirées mondaines d'Hollywood, mais pour son témoignage sur les violences conjugales.

Le numéro de décembre de Cosmopolitan lui attribut la couverture en titrant : " Rihanna, femme totale". Cela relève, nous l'espérons, de la bêtise d 'un titre accrocheur sinon :

Une femme totale serait une femme battue?



Rihanna, comme de nombreuses femmes, a été victime de la brutalité de son compagnon, Chris Brown en février 2009.

Le portrait de Rihanna retrace son enfance, le début de sa carrière : une fille, toujours sous le joug d'un homme et qui trouve cela normal : "fille aînée d'une famille de trois enfants, elle doit faire face aux problèmes de son père, employé de magasin, avec la drogue", " à 15 ans, elle fait la connaissance d'Evan Rogers [...] elle passe une audition devant lui, dans sa chambre d'hôtel" " à 16 ans,[...], signe avec le label Def Jam, dont Jay-Z, est alors le patron."[...] "Si un garçon veut sortir avec moi, il doit d'abord négocier avec Jay-Z !"

La conception que Rihanna, a des rapports homme/femme transparait lorsqu'elle parle de ce qui lui est arrivé :
«où les marques physiques s’effacent, on veut que tout ce qui a pu se passer s’efface aussi», le physique, l'apparence que l'on a, que l'on véhicule est plus importante que ce que l'on ressent. Aussi, lorsque la photo de son visage tuméfié, elle déclare : «Ce n'est pas un cliché que vous voulez montrer à n’importe qui. J'ai eu l'impression que certaines personnes le prenaient comme un jeu et s'en moquaient sur Internet.»

Non, on ne se moque pas d'une figure marquée par la violence, par le désastre engendré par le patriarcat ! Rihanna aurait dû, utiliser cela pour défendre, sensibiliser les femmes, aux risques que nous toutes encourons !

Mais Rihanna est une star ! Rihanna connaît les principes capitalistes pour vendre encore et encore plus de disques, d'images d'elle !

Dans le journal 20 minutes, "Rihanna explique également qu’elle a réalisé après coup qu’elle avait «envoyé un mauvais message aux jeunes femmes qui vivent la même chose» qu’elle en revenant auprès de son agresseur. «Si Chris n’avait jamais recommencé, elles auraient pu croire que leur conjoint aussi pouvait ne plus jamais les battre.» Elle précise qu’elle n’avait pas réalisé «l’impact» qu’elle avait sur leur vie, et leur conseille de ne pas prendre, comme elle la décision par amour, mais de regarder la situation de l’extérieur, à tête reposée, et ensuite de prendre la décision de retourner auprès de lui, ou pas."

Là encore, elle se présente comme modèle, elle utilise son attitude, sa réaction, elle se met sur un pied d'estal ! Bien sûr tout ce tapage médiatique confère à une seule fin : "La chanteuse est bien décidée à ne plus garder un profil bas, et son quatrième album, Rated R, sera dans les bacs le 23 novembre prochain."

Rihanna a une attitude indigne et irrespectueuse vis à vis de notre condition ! Elle banalise un acte violent, une oppression subie pour en faire une publicité, pour faire parler d'elle. Par ce processus, elle va même jusqu'à propager les valeurs patriarcales et sexistes : Rihanna n'a jamais dénoncé les violences conjugales, elle ne les a jamais jugées. A aucun moment, cette nombriliste soutient, ou appelle à une mobilisation en faveur des femmes battues.

Ne prenons pas cette personne en exemple, mais toutes nos soeurs qui ont eu le courage de porter plainte, de sortir d'une situation sournoise qu'est la violence conjugale !
Continuons à être solidaire, soutenons nous, c'est ainsi que le sexisme disparaitra !
Nous sommes le bulldozer du patriarcat !

Pélénop

A voir également le très bon article Les violences conjugales: les femmes agissent, du site ami de l'Action antifasciste artois.

Publié dans Sexisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article