Sacré Dr Serge Paul ! (2)

Publié le par pelenop

Cette semaine, ce sacré Dr Serge Paul, nous parle du traitement de l'aphrodisime.

" Le régime des femmes chez qui l'emportement d'aimer est considérable doit être exempt de tout excitant.
L'usage des épices doit être réservé. On s'abstiendra de poivre, de gingembre, de vanille, de cannelle, de piment.
Les condiments, sauf le sel, ne doivent être employés que dans une mesure strictement indispensable aux besoins de la digestion.
On se plaît à dire que l'exercice musculaire et la fatigue de l'esprit peuvent être d'un effet sédatif sur le tempérament emporté de la femme trop amoureuse. Mais cela n'est vrai que s'il n'y a pas d'excès. La grande fatigue physique et la trop excessive tension de l'esprit peuvent, en effet, amener un certain état d'éréthisme du système nerveux plus nuisible qu'utile.
Beaucoup de médicaments se sont partagés la faveur du pblic au sujet de cette thérapeutique de l'aphrodisie.
L'agnus castus, désigné d'ordinaire sous le nom plus expressif de poivre des moines, a été longtemps considéré comme un médicament énergique contre les emportements sexuels. On en préparait une essence, un eau distillée et un sirop de chasteté."

Source : Dr Serge Paul, Histoire Naturelle de la femme, Bibliothèque populaire des sciences médicales.

Publié dans Sexisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article