Women Matter: des femmes dirigeantes de société comme gage de compétitivité !

Publié le par pelenop

Jean-François Copé a fait une proposition de loi pour imposer la présence de 40% de femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises.

Le patron de l'UMP à l'Assemblée Nationale se justifie en invoquant une volonté "d'égalité entre les hommes et les femmes" dans le milieu du travail.

Le fait d'imposer aux entreprises un quotas de femmes dans leurs instances dirigeantes ne changera en rien la vision patriarcale que la société bourgeoise répend !


 

Nous devons nous libérer, nous émanciper seules !

Nous n'avons pas besoin qu'on nous cède la place, qui plus est pour des fonctions capitalistes.


 

Car là est la vérité : Mr Copé s'appuie sur le rapport de Mc Kinsey  et Cnie intitulé : " Women Matter".


Cette étude date de 2007 (première version). Le but est simple : prouver que les entreprises avec de plus fortes représentations de femmes dans leur comité de direction ou dans leurs équipes de management sont plus performantes.


Women Matter répartit ses 28 pages en deux grandes parties :


- La première partie soutenue par des accumulations de chiffres et de tableaux explique pourquoi les femmes n'accèdent pas suffisament aux postes de dirigeants. Selon Mc Kinsley et Cnie, les femmes seraient victimes du syndrome de "double fardeau" (travail et travaux domestiques) qui est incompatible avec le "anytime, anywhere" ( disponibilité à toute épreuve, mobilité géographique). A cela s'ajouterait une une barrière psychologique : l'incapacité des femmes à se projeter dans la réussite mêlé à un déficit d'ambition combinés à des aspirations familiales.
Cette partie est très culpabilisatrice !


- La deuxième partie explique aux entreprises, le besoin d'avoir des femmes au niveau décisionnaire " comme un impératif pour la compétitivité"
Les grands titres s'enchaînent " plus de femmes aux commandes est un levier de performance pour les entreprises", " De l'impact positif des femmes sur l'excellence organisationnelle". Cette partie se conclue par des conseils " réussir au féminin : ce qu'il faut savoir".

Voilà donc ce que désirent les dirigeants impérialistes : utiliser les femmes afin d'améliorer les revenus des grandes entreprises européennes !

Notons également que les mouvements féministes sociaux-démocrates soutiennent ces propositions en défendant l'égalité des femmes dans les quotas des entreprises en menant des actions comme le collectif : la Barbe !

Ne nous laissons pas berner par les annonces faîtes en faveur des femmes !

Nous n'avons pas besoin de cela pour faire ce que nous désirons faire de nos, pour nous accomplir et en être fières !

Battons nous pour notre avenir, bâtissons notre futur en menant des actions véritablement révolutionnaires !

Pélénop


Publié dans Actualité

Commenter cet article