Ebony Bones, une furie de notre époque

Publié le par pelenop

Ebony Bones est une femme de son temps, qui chante son temps et hurle ses colères et ses craintes.

"Marquée au fer rouge par les émeutes raciales qui ont fait exploser le quartier londonien de Brixton peu de temps avant sa naissance, la petite Ebony Thomas sait que sa vie n’épousera pas la trajectoire toute tracée des enfants du coin. Son ouverture aux arts et à toutes les musiques, elle la doit grandement à son père qui tient une boutique de disques à Brixton. “Il m’a beaucoup inspiré. Imagine un Caribéen qui vendait des disques punk ! A la maison, il passait le MC5, les New York Dolls, du garage punk, du reggae roots… Ma mère travaillait dans la mode et se déplaçait beaucoup, à Paris, en Italie. J’étais donc tout le temps avec mon père, entourée de musique, c‘était une forme d’échappatoire.”

Juchée sur ses épaules, les éclairs du carnaval de Notting Hill lui éblouissent les yeux pour la vie alors qu’elle n’a que 6 ans. Son éducation passe pour un pied de nez à tous les ministères de l’intégration. “J’ai grandi dans ce quartier où vivaient des Caribéens, des Irlandais…Ces différentes cultures m’ont nourrie. J’ai aussi beaucoup lu. Le parallèle que j’ai vu entre 1984 de George Orwell et l’évolution de la société anglaise m’a ouvert les yeux.”" Interview donnée aux Inrockuptibles




Publié dans Vidéos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article