Arielle Dombasle, la "diva baroque"

Publié le par pelenop

Notre époque fabrique des modèles culturels, érige des figures comme repères pour le peuple.
Arielle Dombasle est en fait partie. Mais Arielle Dombasle est vaporeuse, creuse, sans réflexion ni cohésion.
"La diva Baroque", comme elle se surnomme, représente notre époque : une époque où plus rien n'a de sens, où plus rien ne correspond tant sur le plan des idées que des démarches !


Arielle Laure Maxime Sonnery de Fromental est née le 27 avril 1958 à Norwich (Connecticut), aux Etats Unis.
Elle est la fille d'industriel, établit au Mexique, Jean-Louis Melchior Sonnery, passsioné d'archéologie et d'art pré-colombien. Orpheline de Francion Garreau Dombasle, fille de Maurice GArreau Dombasle (ambassadeur de France au Mexique et ami intime de De Gaulle).
Arielle Dombasle est élevée par ses grands parents au Mexique, avec une éducation catholique.
Elle pratique pendant 15 ans la danse classique et suit des cours de théâtre.
En 1976, Arielle Dombasle arrive à Paris pour continuer ses enseignements artistiques au Conservatoire.
Cette vie dorée, Arielle Dombasle la protége et la perpétue en épousant le "philosophe" Bernard Henri Lévy; en vivant dans le luxe sans se préoccuper de la réalité, des autres.
Arielle Dombasle reste enveloppée dans une luxure bourgeoise en refusant de s'humaniser.

Son côté religieux, elle le défend et en fait sa bannière.
Par ce qu'elle est fervente catholique, elle se donne le droit de défendre le pape, dans sa croisière, contre les préservatifs.

" Quant à Benoît XVI, je crois que l'on mal entendu- y compris dans la communauté catholique. Il prêche l'abstinence, la sublimation, la fidélité : que voulez-vous qu'il fasse d'autre ? [...] Je suis née moi-même avec le Christ et je ne doute pas un instant, aujourd'hui en 2009, de la jeunesse de mon message."
Message, qui, nous en sommes persuadés, passe dans le court métrage porno que vous avez réalisé pour Canal+!
Car, à la demande de la chaîne crytée, Arielle Dombasle a réailisé "le bijou indiscret", dans le but de féminiser la pornographie.
De plus, en même temps qu'elle prône l'abstinence, Arielle Dombasle évoque sa fierté de ne pas avoir eu d'enfant : "Je suis mon propre enfant , je veux rester une éternelle "fille". Ne pas avoir d'enfant , c'est ne pas suivre la grande voie de la nature : reproduis toi ! [...] Il y a les créatrices et les procréatrices !"

Arielle Dombasle, catholique, illuminée, devient sa propre créatrice et ce par l'appropriation de son corps. Mais un corps sculpté aux valeurs sexistes, cette diva n'est que par l'incarnation d'un corps, elle lui voue toute sa vie.





" La première représentation de la femme idéale que l'on a quand on est petite vient de nos poupées.
Or la poupée la plus populaire au monde s'appelle Barbie, le symbole d'une perfection au sexe absent.
C'est justement cette absence qui éveille toutes les curiosités à venir et les promesses de bonheur."






A 52 ans, Arielle Dombasle a le corps d'une nymphette. Sa plastique est le sujet de nombreuses conversations. La chanteuse/actrice explique son anatomie par une hygiène de vie, une conception particulière " le corps comme une bête féroce qu'il faut amadouer".


Elle adore les animaux ! La preuve en est : elle est signataire de pétitions, marraine d'une association pour la défense animale. Le fait qu'elle ne mange pas de viande pourrait être une preuve de la compassion qu'elle éprouve envers le sort des animaux. Mais, Arielle Dombasle n'est que végétarienne car elle "ne digère pas l'agonie", car "comme je ne mange pas d'animaux, je peux me permettre ce que les autres ne font pas."
Arielle Dombasle ne mange pas de viande par simple souci de goût ! Elle ne mange pas de viande mais boit du lait, mange des oeufs, porte des fourrures, du cuir et se parfume uniquement à base de musc !


Nous pourrions voir Arielle Dombasle comme une féministe : féminisant une pornographie, s'appropriant son corps, respectant les animaux.
Mais Arielle Dombasle utilise et correspond simplement au sexisme, au patriarcat.
Arielle Dombasle se laisse pénétrer par des valeurs patriarcales, elle "maîtrise" sa vie en la faisant correspondre aux attentes des hommes !
Rien d'étonnant que cette Barbie Girl ait été choisie comme présidente du jury de Miss France 2010 !

Publié dans Sexisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fafa 18/04/2011 16:47


Bonjour,
J'ai tout d'abord été un peu en colère contre cet article, puis, j'ai décidé de simplement dire ce que je pense, dans un esprit de partage, m'apercevant que mon point de vu n'est pas la vérité
vraie.
Lorsqu'elle dit qu'elle ne digère pas l'agonie, reprenant les mots de Simone de Beauvoir, elle exprime ainsi le fait qu'elle ne supporte pas de manger des êtres que l'on a tué.
Elle a une image bien a elle, qui peut sembler creuse et narcissique, et qui l'est certainement à certain égard.
J'y vois néanmoins une carapace, une protection face au monde.
Enfin, il lui est reproché d'être riche : euh...oui, il y a des riches et des pauvres sur terre, c'est parfaitement injuste, mais c'est ainsi. Comment reprocher à quelqu'un d'être riche ? Je ne le
suis pas mais ne comprend pas pour autant qu'on puisse le reprocher. J'aimerai bien être riche et ferai tout pour le rester si cela m'arrivait. Pas vous ?