La libération de la femme est partie prégnante de la libération de toute la société.

Publié le par pelenop

" En conclusion, nous pensons que toutes ces femmes, nous voulons dire, la femme en général, ne pourra connaître un changement dans sa situation de double exploitation que si, une fois la conscience de classe acquise, elles oeuvrent pour un changement radical de la société et pour l'édification d'une société socialiste qui remettra à la femme des droits effectifs, l'égalité totale avec l'homme, son rôle à jouer dans la production, sa participation à la vie politique de son pays. La libération de la femme est partie prégnante de la libération de toute la société. Cette tâche ne revient pas à l'homme seulement ou à la femme, mais à toute la société et à sa tête la classe ouvrière en coalition avec la paysannerie."

SaÏda Menebhi, Sur la prostitution au Maroc.


femmeciel.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article