Pauline Léon

Publié le par pelenop

Née le 20 septembre 1768
Décède le 5 octobre 1838



Pauline est la fille d'un artisan chocolatier, Pierre Paul Léon.
A la mort de ce dernier en 1784, agée de 16 ans, Pauline aide sa mère à élever ses 4 frères et soeurs

Dès la prise de la Bastille, elle participe aux journées révolutionnaires.
Elle fut pétitionnaire pour armement des femmes.
Dès le mois de février 1791, elle fut introduite dans plusieurs sociétés populaires :
les cordeliers, la société fraternelle des patriotes, Mucius Scaevola et les citoyennes républicaines.
En février 1791, elle fait le serment de ne jamais épouser un aristocrate auprès des citoyennes républicaines.
En 1793, la société fraternelle était au premier rang de l'agitation des enragés.
Pauline a été la cofondatrice avec Claire Lacombe des Femmes révolutionnaires.
En 1804, elle occupe un poste d'institutrice à Paris. Parallèlement, elle réclame la libération de son frère, détenu pour des écrits hostiles à Bonaparte.
Elle rejoind en Bourbon Vendée, sa soeur et son frère (imprimeur) où elle décèdera à 70 ans.

Publié dans Portraits

Commenter cet article