Arrêtons de souffrir

Publié le par pelenop

A la fin du XIX ème siècle, en Chine, il y avait les pieds bandés
Au début du XXI ème siècle, il y a les régimes....

Voici un extrait du texte de Qiu Jin, tellement actuel, malheureusement..

" De tout temps les pieds bandés ont été une grande honte. Torturer son propre corps pour avoir de petis pieds ! Quand on marche, aucune liberté de mouvement n'est possible à cause des douleurs que provoquent ces os meurtris et ces muscles atrophiés. Les pieds bandés sont la cause de grandes fatigues et ils favorisent la tuberculose.

Pas de force, pas d'étude possible, que peut-on imaginer de pire? Pas le temps de s'occuper de soi-même, impossible de marcher sans dépendre enitèrement d'une servante pour maintenir son équilibre.
Marcher plus de quelques mètres et avoir les jambes douloureuses comme si on vous crevait des abcès. Assise toute la journée immobile comme une figurine de terre et en cas de grand danger, se trouver comme un prisonnier impuissant, car il est impossible de fuir puisqu'on ne peut pas bouger.
On ne peut que subir les mauvais traitements qu'on nous inflige, mais on l'a bien cherché.
Il y a même des femmes qui n'ont aucun respect d'elles-mêmes, et comme leur mari aime les petits pieds, elles serrent toujours plus étroitement la bande qui les maintient, et elles peuvent ainsi se flatter d'arriver à faire que leurs pieds ressemblent à un pétale de lotus de trois pouces. Quand elles marchent, elles sont comme les branches d'un saule pleureur agitées par le vent et elles s'imaginent que cela est très beau. appuyées à leur porte, elles se croient belles et attirantes. Au lieu de se rebeller contre leur condition, elles sont contentes d'elles-mêmes et acceptent d'être les esclaves des fils et des maris."

Qiu Jin, pierres de l'oiseau jingwei

Publié dans Textes

Commenter cet article