Jour de marché.

Publié le par pelenop

Pélénop a accompagné trois amis faire leur marché. Après avoir fait leur choix sur l'étal qui présentait les fruits et légumes les plus frais, ils passent commande. Le maraîcher, pour convaincre du bon goût de ses clémentines, en ouvre une et la tend à un des trois garçons. Ce dernier l'épluche, la partage en quatre et goûte ses quartiers.
Que n'avait-il pas fait là ! Le vendeur s'insurge : " Vous pourriez attendre au moins que la dame goûte avant vous ! Et la galanterie alors?"
Pélénop répond du tac 'o' tac : " La galanterie? Moi, monsieur je trouve ça sexiste !"
Le monsieur bougonne, ne comprennant pas la réaction de la dame !




Ce petit moment de vie de Pélénop, nous voulions en faire part. La galanterie existe encore dans bons nombres d'esprits. Mais la galanterie n'a pas une définition unique.
Loin de son origine, être galant est un gage de séduction : le maraîcher en défendant la galanterie croyait oindre la patte pour convaincre Pélénop et donc influencer ses amis à acheter ses clémentines.

Sur internet, lorsqu'on fait une recherche sur la galanterie, on lit pratiquement partout que seules "les féministes enragées" n'approuvent pas les gestes de galenterie.
Pélénop n'est pas "une féministe enragée", pélénop est juste une femme vivant dans une société patriarcale.

La galanterie n'est pas une preuve de respect envers les femmes, c'est juste une preuve du sexisme, un héritage d'une considération archaïque de la femme !

Publié dans Sexisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nouch 10/12/2009 10:19


Bien d'accord. Il m'arrive très fréquemment de laisser passer une personnes, homme ou femme et de rester à attendre qu'un homme qui me tient la porte passe devant moi. Assez comique comme situation
par ailleurs :)


Nouch 09/12/2009 12:39


@Siger: ton commentaire montre bien que tu justifie la galanterie par le fait que les femmes sont faibles (comme les personnes âgées.
je n'ai rien contre le fait que quelqu'un me tienne la porte, homme ou femme, puisqu'en ce sens, il s'agit de politesse indifférenciée selon le sexe.


pelenop 09/12/2009 19:31


N'oublions pas que siger est un homme ! Même s'il,comme il le dit, est pour le féminisme, il ne subit pas ce genre de situations !
Nous sommes d'accord avec toi Nouch, si quelqu'un ouvre la porte devant moi et me la tienne, comme cette personne le ferait pour un homme, c'est cela la politesse !
Mais quand un homme ouvre la porte et attend que je passe, ca c'est de la galanterie : tenir la porte au cas où je me cognerais dedans ! Donc dans cette situation, j'attends et ne passe pas, ça le
pouse à réfléchir un peu sur ce qu'il fait. Car il est vrai que la galanterie est aussi induite dans l'éducation des hommes !
La galanterie est aussi une preuve que l'homme est "bon" pour nous, il est gentil et prévenant, il prendra toujours soin de nous !
Or la galanterie est utilisée, comme à l'époque classique, dans la séduction !


siger 08/12/2009 19:20


la galanterie ne rabaisse pas elle fait passer la femme en premier. C'est un savoir vivre au même titre que laisser sa place à une personne âgée ou une femme enceinte dans le métro. L'habitude
qu'un homme entre en premier dans un restaurant fut inventée à une époque où les bagarres étaient fréquentes et le but était de la protéger. Le fait de passer devant dans l'escalier était pour
empêcher la femme se tomber dans les escalier et la rattraper à une époque où la longueur de la robe pouvait provoquer des chutes.Le but n'étais pas de rabaisser la femme. Certaines pratiques n'ont
plus lieu d'être aujourd'hui mais il reste que la majorité des femmes les apprécient car c'est un signe d'attention et de courtoisie. Refuser ça publiquement pourrait à l'inverse être perçu comme
un manque de politesse si la galanterie était faite par courtoisie et non dans le but de rabaisser.


siger 08/12/2009 16:37


la galanterie est une forme de politesse et de savoir vivre.
Vivre sans galanterie c'est vivre comme des sauvages. Tenir la porte à une femme et ne pas lui lâcher au visage n'a jamais été machiste ou prétentieux. Il est vrai que certaines pratiques comme le
baise main , tirer la chaise ou enlever le manteau sont dépassées, mais comment expliquer que la courtoisie et la galanterie sont appréciées par une majorité de femmes?
Je suis un homme pour le féminisme mais celui qui sait faire la part des choses et pas râler aveuglément.


pelenop 08/12/2009 19:08


Nous ne râlons aveuglément, nous râlons contre ce qui nous rabaisse, et pour nous la galanterie en fait partie


Nouch 08/12/2009 14:35


AAAAhhhhh!
Merci! je rétorque aussi la même chose à chaque acte de galanterie!
et je me prends aussi les mêmes réflexions comme quoi je suis excessive :)


pelenop 08/12/2009 19:03


Nous pourrions faire aussi le lien avec les remarques concernant notre "emportement" avec le caractère hystérique que l'on donne aux femmes !